Exposition: Mémoire de Pèlerinage. Chemin de Saint Jacques. Premier Itinéraire Culturel Européen (Granada)

Le Chemin de Saint Jacques, Premier Itinéraire Culturel d’Europe est une des grandes richesses communes à tous les européens. Patrimoine culturel et moral d’occident et de toute l’humanité, cette route millénaire a été parcourue par des millions de personnes du Moyen Âge à l’actualité.

L’exposition audiovisuelle Mémoire de Pèlerinage est le résultat du récent voyage du photographe Manuel Valcárcel et du musicien Alexandro González, tous deux galiciens, à travers des routes jacobées dont l’histoire et la tradition datent de très longtemps. C’est un voyage contemporain réalisé dans le but de se plonger, avec les cinq sens en éveil, dans l’intimité de lieux historiques qui font partie de la mémoire culturelle de toute l’humanité.

L’exposition est le reflet d’un voyage vécu de manière très intense, à travers la Bulgarie, la Hongrie, la République Tchèque, la Slovénie, l’Italie, le nord de l’Espagne et la Galice jacobée. Un pèlerinage très particulier au cours duquel les deux artistes ont été très attentifs à la tradition culturelle et à la sensibilité religieuse dont les lieux et les chemins sont imprégnés, en soulignant des réalités parfois cachées, en dénonçant avec leur approche des situations et des circonstances qui visent les localités proches des itinéraires de pèlerinage ou la vie modeste à de nombreux endroits.

Mémoire de Pèlerinage est en somme une exposition qui présente la pluralité et la richesse d’une Europe structurée par les itinéraires à Saint Jacques de Compostelle et qui, sans doute, ne laissera personne indifférent.

Lieu : Salle d’expositions Patronotato Provincial de Turismo de Granada
Adresse : Cárcel Baja, nº 3. Granada.

Date : du 2 au 29 juin 2017
Horaire : Du lundi au vendredi 10h00-20h00 h. Samedi: de 10h00 à 19h00 et 18:30-20:30 h. Dimanches et jours fériés de 10h00 à 15h00

Organisé par : S.A. de Xestión do Plan Xacobeo. Turismo de Galicia. Xunta de Galicia.
Collaboration : Asociación Jacobea de Almería Camino Mozárabe et Patronato Provincial de Turismo de Granada.

One comment

  1. Une phrase de cette présentation mérite d’être commentée :

    OUI l’Europe a été structurée par des itinéraires de pèlerinages à de très nombreux à la Vierge Marie et à de très nombreux saints, dont saint Jacques en de multiples sanctuaires. On recense encore en France aujourd’hui plus de cent reliques ou reliquaires de ce saint. Soit autant de petits pèlerinages locaux.
    OUI, depuis 1987 et pour des raisons politiques, Compostelle a pris une place prééminente qui n’est ni à l’image de son histoire ni conforme au voeu exprimé par la commission de la Culture du Conseil de l’Europe en 1984.
    Einsiedeln, Cologne, Czestochowa, Toulouse, le Mont-Saint-Michel, Lorette et bien d’autres ont compté dans l’histoire plus que Compostelle. Mais ces sanctuaires n’ont bénéficié ni de 12 siècles de publicité galicienne, ni du lobbying déclenché par Franco en 1948 quand il a souhaité ouvrir les chemins de Compostelle au-delà du rideau de fer.
    Voir les travaux de la Fondation David Parou Saint-Jacques à partir du site réféencé ci-dessous et de son moteur de recherche.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *