Le Chemin de Saint Jacques. Tomohiro Muda. Une vision depuis l’Orient

Tomohiro Muda est un photographe japonais qui a fait deux fois le pèlerinage à Saint Jacques de Compostelle en photographiant le Chemin, offrant ainsi sa propre vision de celui-ci. Muda se déclare amoureux du roman français et, surtout, de l’espagnol, de Saint Jacques de Compostelle et du pèlerinage jacobée.

Il est né en 1956 dans la Préfecture de Nara, au Japon. En 1988, il a présenté sa première exposition « La Terre de Sherpa », avec des photographies qu’il a prises dans la localité de Serpa, dans l’Himalaya.

Par la suite, il a voyagé dans le monde entier pour prendre des photos d’art japonais, roman et byzantin, ainsi que de ruines bouddhistes et de peintures rupestres chinoises, du Borobudur, d’Angkor et d’Ajanta. Ces photos ont été rassemblées sous le titre « Espaces de prière, manières de prier » dans des expositions photographiques et des publications.

Lieu : Salle d’expositions. Auditorium municipal San Francisco
Adresse : Plaza de San Francisco, s/n. Ávila

Dates : du 30 mars au 15 avril 2017
Horaire : Du mardi au vendredi de 19h00 à 21h00. Samedis de 12h00 à 14h00 et de 19h00 à 21h00. Dimanche de 12h00 à 14h00. Lundi fermé.

Organisé par : S.A. de Xestión do Plan Xacobeo. Turismo de Galicia
Collaboration : Association d’Amis du Chemin de Saint Jacques d’Avila et la mairie d’Avila.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *