La directrice de Turismo de Galicia visite le résultat des travaux de signalisation et d’amélioration du tracé sur le Chemin du Nord

Saint Jacques de Compostelle, le 3 juillet 2017

La directrice de Turismo de Galicia, Mme Nava Castro, a visité les travaux de signalisation et d’amélioration effectués sur le Chemin du Nord, qui fera ce mercredi deux ans comme Patrimoine Mondial de l’Unesco. Les travaux, réalisés sur près de 200 kilomètres, ont terminé après des mois de travail qui ont fait de cette route jacobée – qui suscite de plus en plus d’intérêt – un itinéraire plus accessible et sûr.

L’intervention sur le Chemin du Nord s’est déroulée sur le territoire de 16 mairies des provinces de Lugo et A Coruña et a compris trois types de travaux : la mise en place de nouveaux signaux pour faciliter l’orientation des pèlerins, la remise en état du tracé sur les tronçons où cela était nécessaire et l’amélioration du drainage pour éviter des situations qui compliquent le pèlerinage. L’investissement nécessaire pour réaliser ces travaux a dépassé 2,3 millions d’euros.

Dans le domaine de la signalisation, plus de 900 bornes en pierre ont été mises en place pour indiquer combien de kilomètres séparent le pèlerin de son but à Saint Jacques de Compostelle. 200 coquilles en céramique avec flèche ont également été placées sur les parements horizontaux ainsi que 20 coquilles en bronze, et ce afin d’améliorer la signalisation. En complément, nous avons fait installer des panneaux informatifs sur les différentes bifurcations du Chemin et sur les tracés alternatifs.

Afin que le pèlerin ne rencontre aucun problème lors de son passage, nous avons réalisé des travaux de nettoyage, débroussaillage et récupération des sentiers du Chemin de Saint Jacques fermés par la végétation. De même, ceux qui se trouvaient en mauvais état et rendaient le passage difficile ont été remis en état à l’aide de matériaux semblables à ceux qui existent dans la région. Enfin, dans les cas où la pente était très forte, nous avons opté pour stabiliser la route avec des matériaux qui garantissent une bonne tenue à l’avenir.

Le troisième domaine a consisté à améliorer le drainage. Pour cela, nous avons fait nettoyer les bas-côtés et fait mettre en place des éléments en pierre comme des rigoles, des canaux et des éléments de protection en bordure du tracé, pour empêcher que l’eau ne détériore le Chemin.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *