La Xunta de Galicia fait part de sa tristesse pour la mort du professeur Simon Barton, membre du Comité International d’Experts du Chemin de Saint Jacques

La Xunta de Galicia a reçu avec une grande tristesse la nouvelle du décès du professeur Simon Barton, qui, depuis 2014 faisait partie du Comité International d’Experts du Chemin de Saint Jacques, auquel il avait apporté au cours de cette période son importante collaboration pour sa valeur intellectuelle et personnelle.

Il convient de distinguer son travail de diffusion du Chemin de Saint Jacques en Grande Bretagne, où il a collaboré avec Turismo de Galicia dans des activités diverses. Dernièrement, dans sa nouvelle étape en Floride (États-Unis), il avait également commencé ce travail de divulgation du pèlerinage jacobée. Il faisait partie du conseil éditorial du magazine Ad Limina, à laquelle il participait, de même qu’aux derniers congrès organisés par le Comité International d’Experts du Chemin de Saint Jacques, Maria et Iacobus sur les chemins jacobée (2015) et Jacobus patronus (2017).

Le professeur Simon Barton (1962) professeur d’université d’histoire médiévale à l’University of Exeter (Royaume-Uni) et, depuis début 2017, professeur à l’University of Central Florida (USA). Il a écrit, entre autres œuvres Conquerors, Brides, and Concubines : Interfaith Relations and Social Power in Medieval Iberia ; A History of Spain ; Cross, Crescent and Conversion : studies on medieval Spain and Christendom in memory of Richard Fletcher ; The world of El Cid ainsi que sa thèse de doctorat The aristocracy in twelfth-century Leon and Castile.

Il a reçu des reconnaissances honorifiques et des prix tels que celui de président de la Society fuere the Medieval Mediterranean, conseille de la Royal Historical Society, gagnant du prix Del Rey accordé par The American Historical Association, membre de The Royal Historical Society et académicien correspondant de la Real Academia Matritense de Heráldica y Genealogía.

Turismo de Galicia fait part de sa tristesse pour cette perte, qui s’ajoute à celle de Robert Plötz l’été dernier, et prive la Galice et le Chemin de Saint Jacques d’un excellent chercheur et divulgateur, et présente ses condoléances à ses proches.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *