Un étudiant américain devient le pèlerin 300 000 de l’année 2017

Le président de la Xunta, Alberto Núñez Feijóo, a participé à l’acte de remise de la compostelle nº 300 000 à un jeune américain. Le président de la Xunta, qui était accompagné par la directrice de Turismo de Galicia, Nava Castro, et par l’archevêque de Saint Jacques de Compostelle, Julián Barrio, a insisté sur le fait que jamais auparavant on avait atteint le chiffre de 300 000 pèlerins en Galice en une même année, Il a fait part de sa conviction que si on profite de l’expérience de ces années, il se peut que les 400 000 compostelles annuelles soient une réalité à l’avenir.

Pour le titulaire du gouvernement de Galice, le Chemin est une route qui regarde à l’avenir, mais qui plonge fortement ses racines dans le passé. Ainsi, il a indiqué que si nous en sommes à ce point c’est parce qu’il y a eu des personnes qui ont cru, à la fin du XXe siècle, que le Chemin de Saint Jacques pouvait triompher dans le nouveau millénaire.

À cet égard, Feijóo a mentionné l’année 1993 comme tournant grâce à l’engagement de la Xunta qui a été pris par toute la Galice et par les différentes institutions publiques. D’après lui, c’est une année qui a marqué l’histoire grâce à la célébration du premier grand Xacobeo et à la déclaration du Chemin comme patrimoine de l’humanité.

Ainsi que l’a souligné le premier responsable autonomique, le développement de la route jacobée est le résultat d’une stratégie coordonnée qui commence avec le Plan Xacobeo en 1993 et continue aujourd’hui avec le plan directeur mis en œuvre en 2015 pour travailler en visant l’année 2021, dans le but que l’année sainte 2021 soit historique.

D’autre part, le titulaire du gouvernement galicien a indiqué quels sont les trois principaux défis de la Xunta à l’horizon par rapport au Chemin : avancer dans la mise au point des routes, améliorer la promotion et préparer le Xacobeo 2021 à niveau organisationnel avec la prochaine mise en œuvre de la Commission interdépartementale.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *